La loi divine opère la sanctification des êtres spirituels

 

« Gardons-nous pour satisfaire une vaine et coupable curiosité de chercher à pénétrer dans les choses qu’il a plu à Dieu de ne pas révéler aux hommes, comme étant inutiles à leur instruction.

C’est toujours par la même loi que s’opère et s’opérera la sanctification de l’universalité des êtres émanés, ce ne sera jamais que par le sacrifice volontaire du libre arbitre que par l’abandon le plus absolu de la volonté propre, et par l’acceptation de cet abandon de la part de Dieu que pourra s’effectuer leur union indissoluble avec lui qui opère leur sanctification.

Jetons les yeux sur l’homme et considérons la marche qui lui est tracée ainsi qu’à sa postérité pour sa réhabilitation ; nous y trouverons un nouveau sujet de reconnaître l’immutabilité de la loi divine suivant laquelle s’opère la sanctification des êtres spirituels. »

 

J.-B. Willermoz, 6ème Cahier  (1795 -1805), assemblé en 1818, Renaissance Traditionnelle,  n°80, octobre 1989.